La maison de Myon, la maison aux collections
Maison de Myon

9 juillet - 24 juillet 2016

L'exposition prend appui sur un lieu de vie, de passage, d'accueil, une
maison qui conserve les traces d'un passé, de personnes qui l'ont habitée et
d'autres qui n'y font que passer. Chaque pièce de cet ancien hôtel particulier
contient une ambiance, une âme, des objets d'art, des sculptures, des tableaux,
des gravures, des souvenirs. Sylvie De Biasi et Claudine Remy ont chacune
investi les espaces qui les ont inspirées. Leurs oeuvres ont trouvé leur place
dans l'esprit de ce lieu singulier. Elles se mêlent à l'ensemble des trésors de la
propriétaire et des échos se créent avec celles de la maison.


La visite commence dans les pièces de réception, les peintures de
paysages de Claudine Remy suggèrent des visions, images de rêves... Telle une
quête d'un cheminement intérieur, au fur et à mesure, l'artiste nancéienne y fait
resurgir des instants vécus.


Puis, dans la cour, Sylvie De Biasi propose L'arbre aux bourgeons, un
étrange arbre, composé de tuyaux d'échappement sur lequel des tasses ont
poussé, et qui semble reprendre vie. Celui-ci incite à poursuivre la découverte du
lieu. Et l'odeur du café appelle à rentrer dans une pièce aux multiples objets.
L'artiste a mis en scène l'ambiance d'une cuisine et y a créé une installation, sa
caféothèque. Trois structures, ensemble de quatre sommiers accueillent, là
encore, d'autres tasses. D'étranges bruits d'une cafetière et des bribes de
conversations enregistrées ravivent les moments de convivialités et les liens qui
s'établissent autour du café. Ce qui invite aussi à un voyage lointain.


Dans la bibliothèque, les ardoises de Claudine Remy s'immiscent parmi
les livres et les objets. À partir de photos de famille, l'artiste a construit de
nouvelles images, des peintures qui appellent à d'autres histoires.
La découverte de cette maison a été l'occasion d'une rencontre et
d'échanges. Les deux artistes furent sensibles à son charme et ont réussi à allier
leur démarche artistique avec l'atmosphère qui y règne. Cette exposition ravive
l'âme de ce lieu et amène le visiteur à imaginer de nouveaux récits.


Pauline Lisowski

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now